Un tsunami à l’horizon

debut_articleAu fil de l’Histoire, il arrive que les gens ne croient plus ce qu’on leur dit de croire. Ils n’acceptent plus ce qu’on leur dit d’accepter. Ils n’aiment plus ce qu’on leur dit d’aimer. Ils ne font plus ce qu’on leur dit de faire. Ils n’acceptent plus ces vérités qu’on leur a martelées, ils ne croient plus les discours qu’on leur répète, ils ne lisent plus ce qu’on leur dit de lire. Ils ne disent plus ce qu’on leur dit de dire. Ils ne pensent plus ce qu’on leur dit de penser. Les gens jettent alors en bloc les dogmes établis.

Au fil des siècles, alors que les intellectuels en place croient être arrivés au sommet du savoir humain, alors que les valeurs semblent coulées dans un béton à jamais figé… Alors que les élites se félicitent d’avoir accumulé autant de pouvoir, à ce moment, les choses ont tendance à soudainement changer, et à prendre la tournure que tous croyaient impossible. Les fondations sont alors soulevées de terres et brisées, entraînant vers le bas l’édifice et les êtres puissants qui y habitaient.

Tout ceci commence déjà à se produire. De plus en plus de gens se détournent du « politiquement correct », du « socialement acceptable », de la « ligne droite ». De plus en plus de gens délaissent les vérités établies, pour se tourner vers la quête de la Vérité, la vraie, la grande. Ces contestataires, qui sont pour la plupart isolés les uns des autres, sont plus nombreux qu’on le croit. Ils n’étaient d’abord considérés que comme des êtres étranges, « mésadaptés » et isolés. Pourtant, leurs rangs sont chaque jour grossis par des personnes reconnues comme intelligentes. Que se passe-t-il? Quelle est cette frénésie qui s’empare de nos sociétés en ébullition?

Nous sommes à l’aube d’un monde nouveau. Un monde qui accouchera certes dans la douleur, mais qui, je l’espère du fond du coeur, sera un monde plus beau et plus noble. Un monde qui sans être parfait, sera plus humain. Plus vrai. Plus authentique. Plus spirituel.

Non pas spirituel dans le sens de religieux, mais dans le sens de la vraie sagesse. Celle qui perdure et traverse les millénaires, celle qu’on retrouve en bribes dans toutes les religions. Certains ont dit que le XXIe siècle sera religieux. Il sera tout le contraire de religieux. Il sera spirituel!

Un grondement annonce le tsunami qui vient de l’horizon agité. Seuls ceux qui ont une oreille attentive… Ceux qui sont loin du bruit assourdissant de la « fête » artificiellement créée par la société de consommation… ceux qui savent lire les signes du Temps… seuls ceux qui ne sont pas aspirés dans la spirale du matérialisme… eux seuls sont en mesure de sentir les premières secousses annonçant l’imminence du grand tremblement de terre. Celui-ci soulèvera la terre que nous connaissons et la transformera en un monde aussi austère que fertile. De ce sol nouveau, de cette terre pure et défrichée naîtra d’abord un autre Moyen-âge. Ce sera une époque barbare et cruelle. Un nuage pluvieux et froid recouvrira alors cette étendue de désolation. Ce sera le moment de nous réjouir, et de lever les yeux vers le ciel obscurci. Nous saurons que de ce sol humide et rajeuni, une autre Renaissance s’apprêtera à prendre son essor. Pour l’humanité, ce sera le début d’un long printemps.

FV

Un tsunami vient de l’horizon agité. Seuls ceux qui ont une oreille attentive sont en mesure d’entendre ses premiers grondements.
Un tsunami vient de l’horizon agité. Seuls ceux qui ont une oreille attentive sont en mesure d’entendre ses premiers grondements.

Laissons partir ces fanatiques en Syrie

debut_articleTous ces jeunes inconscients et fanatiques qui partent rejoindre les rangs de « l’État islamique », qui soit en dit en passant est le mouvement le moins musulman qui soit…Il faut voir ça comme une opportunité en or. Au lieu de les empêcher de se rendre, au lieu de les bloquer à l’aéroport, laissons-les y aller! Enlevons-leur nous-mêmes leur passeport, et laissons-les devenir des martyr du Mal.

Si nous les gardons ici, il faudra les arrêter, les juger, les emprisonner, etc. Tout ceci coûtera des millions au fil des années. C’est sans compter si nous ne les trouvons pas à temps, et qu’ils tuent des innocents.

Laissons-les donc partir. Par centaines au besoin. Il faut voir ça comme une opportunité. Au lieu de dépenser des fortunes pour les juger et emprisonner, en étant là-bas, ils nous permettent de nous débarrasser d’eux par de simples coups de fusil. Mieux encore, avec quelques bombes, nous pouvons les effacer de la surface de la Terre à coup de centaines. Soyons donc un peu pratiques et opportunistes.

D’un côté nous dépensons des millions pour les emprisonner et les garder en vie. De l’autre, nous dépensons pour quelques bombes et le problème est réglé. Le choix est facile.

FV

Tous ces fanatiques qui partent rejoindre « L’État islamique »... il faut voir ça comme une opportunité. Ici, il faudrait dépenser des millions par tête pour les emprisonner. Alors qu'en étant là-bas, ils nous donnent la possibilité de nous débarrasser d’eux par centaines, à l’aide de quelques bombes.
Tous ces fanatiques qui partent rejoindre « L’État islamique »… il faut voir ça comme une opportunité. Ici, il faudrait dépenser des millions par tête pour les emprisonner. Alors qu’en étant là-bas, ils nous donnent la possibilité de nous débarrasser d’eux par centaines, à l’aide de quelques bombes.