Je serai en ondes ce soir à Radio X

Je serai en ondes à Radio-X 98,1 FM ce soir vers 20h40. Je serai au studio, pas par téléphone, si jamais il y a un terroriste qui aimerait s’essayer au sabre laser à la sortie de l’immeuble. Pensez-y cher fanatique d’Allah : 150 000 US pour ma tête coupée sur un plateau, plus une couverture médiatique. Le taux de change est avantageux en ce moment. Je vais avoir un 20 dollars dans les poches en plus.

Au menu : Afghanistan, anecdotes de vie, etc.

Ceux qui ne pourront pas écouter l’entrevue : je publierai le lien prochainement.

Merci les copains.

FV
W

Guerre contre l’État islamique : l’opinion d’un gars de terrain…

Guerre contre l’État islamique : l’opinion d’un gars de terrain…

Chaque fois que je passe à la radio ou la télévision, j’essaye toujours de ne pas me répéter et de raconter quelque chose de nouveau. Mon but : vous garder en haleine jusqu’à la sortie de mon documentaire! :)

Voici deux entrevues récentes que j’ai faites. Une avec Richard Martineau à Radio X (concernant surtout ma théorie sur le changement de plan du Canada dans la guerre contre l’État islamique).

L’autre entrevue était avec l’équipe de Truck Stop Québec, qui a été fort courtoise! Au menu : quelques « histoires de guerre » d’Afghanistan, la psychologie du tireur d’élite en mission, les lacunes de l’équipement des Kurdes se battant contre l’État islamique (et ce que ça implique comme conséquence sur le terrain), et bien d’autres choses.

W

Voici les liens :

cliquez ici pour l’entrevue à Truck Stop Québec

cliquez ici pour l’entrevue à Radio-X

Nouvelle : envoi d’hélicoptères canadiens au Kurdistan

Petite nouvelle qui vient de tomber : l’envoi d’hélicoptères canadiens au Kurdistan, apparemment pour le transport sécuritaire du personnel formateur.

Mes commentaires : dans les territoires kurdes (faible pourcentage de l’ethnie arabe), je me promenais souvent sans armes. Je trouve ça curieux que tout d’un coup, on doive payer un tel transport de luxe à des formateurs, pour des déplacements en zones peu risquées (à part Kirkouk, le secteur est sécuritaire aux déplacements, à mon sens). Mon intuition est que les décideurs militaires ne sont pas stupides, et n’ont pas demandé ces quatre appareils pour le plaisir de faire la tournée des quartiers généraux kurdes.

Il n’est pas exclu que ces appareils soient destinés à une équipe « stand-by » des forces spéciales (avec quelques ajouts de spécialistes de la force régulière), qui sera stationnée, disons à l’aéroport d’Erbil, afin de rejoindre rapidement les zones chaudes du front, pour diriger efficacement les frappes aériennes. Il est aussi possible que ces appareils servent à transporter des équipes d’autres nations qui ont la permission d’actions plus ouvertement coercitives. Dans ce cas, c’est une bonne nouvelle. Sinon, j’y vois plus des fonds et ressources dépensés inutilement. Mais j’ai comme l’impression que ces hélicoptères ne seront pas une dépense vaine.

Mon scénario du « bac d’acide secret » qui remplace boules de feu peu discrètes (les chasseurs-bombardiers) semble se concrétiser. Il n’est pas surprenant que la nouvelle soit tombée quelques jours après l’annonce du retrait des avions de chasse. Les pacifistes purs et durs (la minorité de la population canadienne) sont fort probablement en train de se faire rire dans le dos.

W

Lire article de 45e Nord

 

Vous choquez? Vous êtes coupable!

debut_article2Plus ça va, plus des gens se font censurer sur Facebook. Des journalistes, des blogueurs… Personne n’est à l’abri, sauf ceux qui s’en tiennent à la ligne de pensée standard de notre société : c’est-à-dire, ne choquer personne, enrober les tristes réalités de notre monde par de beaux mots (qui ne changent tristement rien à la réalité).

N’importe qui peut « dénoncer » une page ou un compte Facebook, selon son vouloir. Parfois, ces plaintes conduisent à la suspension ou la fermeture de comptes. Et ce, sans avertissement. À notre époque, la présomption d’innocence est en voie de disparition. Vous choquez? Vous êtes coupable d’atteintes à l’ordre public. Point. Vous êtes excommunié de la communauté des zombies de la consommation.

Ce n’est pas impossible que la page Facebook de La Torche et l’Épée se fasse censurer, effacer, ou même bannir. Certaines personnes ou organisations disent même que je fais de l’incitation à la haine. Comme quoi inciter à nous défendre contre des barbares islamiques (qui soumettent des fillettes en esclavage) est de l’incitation à la violence.

image-infolettre-1-frC’est pourquoi je vous demande d’aussi me suivre sur mon site web. Inscrivez-vous à la l’infolettre (dont le formulaire se trouve à droite, sur le site internet). En étant abonné, vous serez averti de chaque nouvelle publication. Je me ferai un point d’honneur de ne pas vous ennuyer avec du mauvais contenu. Votre intérêt est important pour moi. Les articles et textes que vous recevrez viendront de mon coeur. Je les écris d’abord pour vous, mes amis. Vous ne serez peut-être pas toujours d’accord, mais, je l’espère du moins, cela vous apportera quelque chose.

De plus, en étant abonné à l’infolettre, vous ne laisserez pas Facebook décider à votre place ce que vous devez voir sur votre mur, ou pas. Vous serez toujours informé des nouveaux articles.

Je suis encore en train de décider si je vais publier un résumé hebdomadaire des nouveaux articles, ou si chaque nouvel article sera annoncé par courriel.

Cette page qu’est La Torche et l’Épée cherche des gens de qualité qui ne feront pas juste « aimer » des statuts Facebook jusqu’à leur mort. Encore merci de votre support.

FV
W

Plan du Canada contre l’État islamique : les pacifiques se sont fait passer un sapin!

debut_article2Op Spartacus

Le nouveau plan de lutte contre l’EI du gouvernement canadien de Trudeau a été annoncé avant-hier. Laissez-moi vous expliquer quelques détails intéressants. (voir les sources plus bas)

Ce que ce plan donne comme image, c’est un peu comme si on manifestait contre la chasse, mais qu’on allait après s’acheter de la viande à l’épicerie. On se fait bonne conscience, c’est tout.

Premièrement, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les pacifistes purs et durs ne sont PAS la majorité au pays. Selon des sondages des derniers mois, la MAJORITÉ des Canadiens sont pour une intervention égale ou accrue contre l’État islamique.

Avant les attentats de Paris, 58 % des Canadiennes appuyaient la mission de bombardement contre l’EI. Après les attentats, 68 % des Canadiens étaient pour une intervention égale ou accrue. Le pourcentage augmente si on exclut les indécis, qui sont ni pour, ni contre. Si on compte tous ceux qui disent qu’on devrait intervenir, en incluant ceux qui disent qu’on devrait intervenir un peu moins, on monte à 83 % (presque 9 personnes sur 10 si on exclut les indécis).

Les pacifistes pures et dures, malgré tout le bruit qu’ils font, ne représentent donc pas la volonté populaire, et de loin.

Plan-contre-l'État-islamique--les-pacifistes-se-sont-fait-passer-un-sapinDeuxièmement, dans un contrat, il y a des gros et des petits caractères. Souvent, les petits caractères sont plus importants que les gros. Et les gros caractères ici sont « nous retirons nos avions ». Et bien les pacifistes purs et durs ont seulement regardé les gros caractères et ont signé en bas de la feuille. Parlons de ces petits caractères intéressants.

On lit : « Ils (nos militaires des forces spéciales, probablement, les notes sont de moi) doivent aussi participer à des opérations de ciblage et de renseignement » (Radio-Canada).

Explication : pour l’avoir fait lors de plusieurs guerres, les équipes de spécialistes qui dirigeront les frappes auront un impact énorme, disproportionné de leur petit nombre. Peu importe qu’on retire une poignée de chasseurs. Des centaines d’autres prendront la place. Ce qui manque ce sont des spécialistes pour coordonner les frappes sur le terrain.

On peut lire : « Le Canada va également fournir des armes de petit calibre, des munitions et des dispositifs optiques aux forces irakiennes. » (Radio-Canada).

Explication : c’est excellent, si c’est fait de la bonne façon. Les pacifiques seront contents : on paye le boucher pour tuer la bête à notre place. On lui aiguise même les couteaux. Mais « nous », les gentils pacifiques, nous ne tuons aucune bête. Nous ne faisons qu’en acheter. Après tout, ne sommes-nous pas des « humanitaires »?

On peut lire : les militaires seront déployés dans les centres de commandement et aideront à « planifier et à exécuter les opérations militaires » (R-C).

Explication : une grande partie du contingent fera du « mentorat ». Ceci servira de diversion pour le vrai travail de coulisse. On y invitera les journalistes (qui n’auront même pas le droit ou le goût d’aller au front). On fera un gros « show de boucane ». On versera du thé, on serrera des mains, on y négociera la politique. Même que le « centre de commandement » servira « d’ambassade cachée », ce qui ne froissera pas les Irakiens (« une pierre deux coups »). Et si ça va bien, on pourra peut-être même faire du vrai mentorat et montrer au boucher comment bien couper la jugulaire.

En résumé, les pacifistes pures et dures, donc une minorité de la population, se sont fait passer un beau sapin par le gouvernement. Peut-être même que c’est Trudeau lui-même qui s’est fait « outsmarté » par les spécialistes de la Défense.

On a rangé le lance-flamme, mais de l’autre côté on a sorti l’acide. Le lance-flamme réglait le problème, mais était peu discret, tandis que l’acide fait autant de dommage, mais en silence. Les pacifistes sont contents : on ne voit plus de boules de feu. Leur travail est fait. Ils peuvent se concentrer sur un autre combat.

Si vous êtes pour une intervention accrue contre l’EI, dormez sur vos deux oreilles. Ne vous offusquez pas. L’avenir nous le confirmera, mais les pacifistes pures et dures se sont probablement fait avoir.

Pour les calmer, tout ce que ça aura coûté, c’est d’enlever 6 petits avions de chasse, dans une coalition comprenant des centaines d’appareils. De toute façon, dans le pire des cas, les Américains en ajouteront 6 autres, pour compenser. Pendant ce temps, des équipes aideront probablement aux frappes sur le terrain, avec un impact réel accru, et de l’équipement sera donné aux soldats kurdes.

Les pacifistes se sont bien fait avoir. Ils ont fermé le dossier, content d’avoir bloqué la saison de la chasse. Pendant ce temps, un abattoir à EI se construit discrètement dans la forêt. Les pacifistes seront contents, ils n’entendront plus les coups de feu. Les cris de l’ennemi seront étouffés, et n’iront pas au-delà des murs de l’abattoir. Même le maire de la ville est content. Sa cote de popularité va même monter. Pendant que les mascottes amusent les enfants, les grandes personnes brassent les vraies affaires dans le vestiaire.

Nous (basé sur la pression d’une minorité) avons interdit la chasse d’une seule perdrix. Mais de l’autre côté, on s’achète deux poulets au marché du coin.

Ah que j’aimerais être un pacifiste et pouvoir soulager ma conscience aussi facilement.

FV
W

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2016/02/08/001-trudeau-canada-etat-islamique-armee-irak-syrie.shtml

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/10/20/001-sondage-radio-canada-ekos-irak-syrie-etat-islamique.shtml

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/11/17/005-attentats-paris-canadiens-plus-favorables-combattre-etat-islamique.shtml