Article censuré – funérailles de René Angélil payées par les contribuables

debut_article2J’aimerais seulement parler de mon combat contre l’État islamique. Je ne peux rien y faire : il y a trop de fissures partout autour de moi.

700 000 dollars. C’est le montant demandé par l’entreprise représentant Céline Dion. Et à qui demande-t-on de payer, encore une fois? Réponse: les contribuables. Il paraît même que c’est près de 10 fois le montant normal pour ce genre de funérailles « nationales ».

Eh oui! C’est à VOUS de payer pour les funérailles dites « sobres » de René Angélil. Je n’ai rien contre les riches, au contraire. Plusieurs sont des moteurs de l’économie. Mais quand tu ne te gênes même pas pour envoyer une facture de presque 1 million au peuple, pour payer TES dépenses de luxe… et bien je n’ai plus de mots. Et le plus drôle là-dedans, c’est que NOUS allons quand même payer! Que nous soyons contre n’y changera rien. En fait, la plupart des contribuables ne seront ni pour ni contre. Ils ne seront tout simplement pas au courant, car ils ne seront, encore une fois, nullement consultés. Bienvenu dans la « démocratie ».

Vous voulez connaître ma source? La nouvelle est sortie ce matin dans le Journal de Montréal. Moins d’une heure plus tard, l’article a été effacé. Même chose avec le site de TVA. Hum….suis-je le seul à trouver cela…étrange? Aucune explication n’a été donnée. J’ai comme l’impression (c’est mon opinion) qu’un coup de fil a été passé entre certains bureaux ayant de belles vues sur les petites fourmis travailleuses (le peuple). D’autres sites ont relayé la nouvelle. Ils n’ont pas été censurés…jusqu’à maintenant!

Voici donc, pour l’intérêt du public, des sauvegardes d’écran des articles en question.

Article 1

Article 2

L’austérité est variable à notre époque. L’austérité s’applique à ceux qui n’ont pas les bons contacts, les bons comptes en banques, les bons parents, les bons avocats, les bons conseillers. Eux, on leur demande de couper les portions, et de donner le reste aux bébés gâtés au ventre plein. Et n’oubliez pas de dire « merci ».

« Y’ en a pas de problèmes! »

Tant que tu es tu bon bord!

700 000 dollars, simplement pour des funérailles qu’on disait « sobres »! Avec de telles dépenses, ce qui va être sobre, ce sont les comptes en banque de la classe moyenne en disparition. Saviez-vous, en plus, qu’en tant qu’incorporation, Les productions feeling auraient pu faire passer les funérailles comme une dépense, ce qui aurait réduit d’autant plus le coût réel aux actionnaires? Je ne suis pas certain qu’une madame vivant dans un logement à Québec ait droit à cet avantage, si son mari décède. Just Saying.

Quant à payer des funérailles de luxe, voici ce que j’en ferais de ces 700 000 dollars : je le donnerais à des entrepreneurs. Je ferais une loterie et je désignerais 10 entrepreneurs au hasard. 70 000 chacun. Non remboursable, non imposable. Ce sont eux qui font rouler l’économie. Ils payent leurs impôts, leurs taxes foncières, la TPS, la TVQ, leurs taxes de ceci, leurs taxes de cela… et tout ceci AVANT de payer leur propre épicerie. Je leur donnerais le 700 000, et je m’excuserais par le même temps au nom du gouvernement, pour les années de surtaxation.

Un ménage herculéen est nécessaire dans les gouvernements. Dans une société normale et saine d’esprit, une entreprise ne devrait même pas OSER envoyer une demande de paiement aussi ridicule et immorale.

C’est encore la saison des impôts. N’oubliez pas de payer les vôtres. Des intérêts et des contrôles fiscaux vous attendent. Et n’oubliez pas de dire « merci ».

Dernière heure : il paraît que les articles ont finalement été remis en ligne par les médias concernés. Des “changements de rubriques”. Changement de rubrique ou revirement par crainte des retombées? Curieux que deux médias changent le même article de rubrique, en même temps. Aussi curieux que ces deux entités appartiennent à la même corporation. Intéressant, mon cher Watson.

Dernière heure 2 : Le gouvernement ne payera pas la totalité des 700 000 dollars “soumis”. Bonne nouvelle. http://www.lapresse.ca/actualites/201603/31/01-4966237-funerailles-de-rene-angelil-la-facture-chute-a-moins-de-50-000-.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4966215_article_POS1

Dernière heure 3 : Il paraît que Les productions feeling n’ont fait “qu’envoyer des factures” au gouvernement, sans nécessairement en réclamer le montant. Je suis en train de me demander si Les productions feeling ne sont pas en train de jouer avec les mots pour apaiser l’indignation. Pourquoi une corporation perdrait son temps à envoyer des factures aussi élevées au gouvernement? Si je vais manger au restaurant et que je sais que ce n’est pas remboursable selon mes dépenses d’entreprise, je ne m’amuserai pas à envoyer ces factures au fisc…à moins que j’aie l’intention de “m’essayer”. Cette corporation connaît les règles du jeux : une telle entreprise n’envoie pas des factures pour passer le temps l’après-midi. Tout ceci ressemble à une drôle de stratégie: insinuer qu’on pourrait demander beaucoup, attendre les réactions, et ensuite ajuster.

FV
W

Jean Lapierre – certaines personnes sont comme le soleil

debut_article2Certaines personnes sont comme le soleil. On les voit chaque semaine. Elles font partie du « paysage ». Leur lumière, nous la prenons pour acquise. Comme le soleil, c’est quand ces gens s’en vont qu’on se rend compte de leur impact.

Jean Lapierre était une de ces personnes. On le voyait à la télévision. On l’écoutait jusqu’à l’oublier.

J’ai toujours pensé ceci : quand, jusqu’à tes adversaires politiques te louangent, c’est que tu es devenu Quelqu’un. Un grand politicien est quelqu’un qui est capable d’aller au-delà de la politique, c’est-à-dire vers les êtres humains, les simples citoyens.

Il paraît que Jean était d’une bonne humeur contagieuse, même en coulisse, quand les caméras sont éteintes. En raison de ses contacts en politique, il avait  accès à des informations privilégiéesJean_Lapierre. Il paraît qu’il ne gardait pas ces secrets pour lui, mais les partageait à son équipe, qui ainsi en récoltait les bienfaits.

Si j’étais les enfants de Jean, je me consolerais de l’avalanche de témoignages. Si tout le monde était comme Jean Lapierre, les soldats n’auraient plus de travail, et je n’aurais pas eu à aller au Kurdistan et en Afghanistan.

Hier, le 29 mars 2016, un avion s’est écrasé aux Îles-de-la-Madeleine. Mais Jean est resté bien haut dans les cieux, près du soleil du printemps qui s’en vient.

Hier, le 29 mars 2016, TVA Québec inaugurait ses nouveaux locaux. Ma suggestion : que la salle des nouvelles porte le nom de Salle Jean-Lapierre. Peut-être faudrait-il une pétition! J’y pense!

FV
W

NOUVELLE FRAÎCHE – Palmyre reprise à l’EI – l’histoire se répète

debut_article2La ville de Palmyre a été reprise à l’État islamique. Si vous vous rappelez, cette ville est en grande partie constituée de ruines romaines antiques. Un joyau de la civilisation. L’État islamique avait déjà commencé sa destruction, après, bien sûr, avoir exécuté des centaines de personnes dans la ville. Ces « suspects » étaient étiquetés comme chrétiens ou sympathisants de l’ennemi, entre autres. Il n’en fallait pas plus pour les torturer et les assassiner.

Tout ceci n’est pas sans rappeler les crimes contre la culture du régime nazi. Rappelons-nous que les nazis avaient pillé les oeuvres d’art de l’Europe, pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, Hitler avait même ordonné qu’on « brûle Paris » et qu’on détruise les dépôts d’oeuvres d’art confisquées (le fameux « ordre Néron »)

Détruire la culture d’une civilisation, c’est la tuer une deuxième fois. Voilà ce dont sont capables les extrémistes, qu’ils soient d’extrême droite ou d’extrême gauche, religieux ou athées. Pour eux, tuer les gens ne suffit pas. Il faut aussi effacer leur mémoire, quitte à arracher des pages des livres d’histoire.

SIRIA_-_isis_e_palmiraAu nom de la religion islamique, des centaines de gens sont morts à Palmyre seulement. Au nom de l’idéologie athée communiste, près de deux millions de personnes ont été assassinées pendant le régime le Pol Pot, au Cambodge, dans les années 70. Ceci représentait 20% de la population! Et tout cela au nom du combat contre les « hérésies ».

Méfions-nous des extrémistes. Une façon de les reconnaître : ils ont le jugement et l’étiquetage rapides. Avec eux, en une journée vous passez de citoyen ordinaire à « sorcière » prête pour le bûcher.

C’est arrivé et ça arrivera encore. Chez nous, ailleurs, loin ou chez nos voisins…

L’histoire se répète, même quand on essaie de l’effacer.

FV
W

PS : incrivez-vous à mon site www.TorcheEpee.com . Bientôt, du contenu additionnel sera publié. Inscription à droite du site internet, ou en bas pour les téléphones portables.

 

Lien pour ceux qui veulent connaître l’étendue des dommages :

http://www.japantimes.co.jp/news/2016/03/27/world/syria-government-says-will-restore-ancient-palmyra-city-taken-back-islamic-state/#.VvgFCHowIrJ

Marine Le Pen – Le bucher intellectuel à la télé

debut_article2Comme plusieurs, j’ai écouté « l’entrevue » entre Marine Le Pen et Anne-Marie Dussault.

Mon opinion? Je ne sais même pas par où commencer!

Mais quelle joke! Une télévision amateur avec zéro budget aurait fait une entrevue plus juste et équitable. Ce que la télévision d’État nous a présenté était du militantisme d’extrême gauche payé par les contribuables! La mauvaise foi et le parti pris de la « journaliste » Dussault brillaient plus que le soleil à midi. J’en grimaçais de malaise!

Est-ce que c’est ça du « journalisme »? Une espèce de tribunal où des « faits » spécialement choisis sont présentés à l’accusé? On aurait dit un débat télévisé entre politiciens. Le problème c’est que Marine Le Pen EST une politicienne, et que la journaliste Dussault est une journaliste payée par les fonds publics. La différence est énorme. Un arbitre n’est pas censé pousser la rondelle vers un des deux côtés. (Il paraît que madame Dussault a essayé d’empêcher la diffusion de l’entrevue par la suite. Ça entre dans ma définition de « censure ». Fin de la parenthèse).

J’avais l’impression d’assister à un procès de l’Inquisition. Plutôt que l’Inquisition religieuse du Moyen-Âge, c’est l’inquisition Intellectuelle de la « droite ligne ». Par « droite ligne », j’entends la pensée « de gauche », c’est-à-dire la bonne manière de penser pour quiconque veut garder un poste important. Doivent en particulier se soumettre à ce « code »:  journalistes, hauts-fonctionnaires, artistes dépendant des comités de sélection pour les subventions, acteurs, chanteurs, chroniqueurs, politiciens, PDG. Ceux qui dans leur fond ne se soumettent pas au discours officiel doivent au moins se tenir tranquilles. En passant, je ne suis ni de gauche ni de droite, je vais vers l’avant.

« Qu’est-ce que ça veut dire, aller vers l’avant? »

Ça veut dire que chaque problème spécifique a besoin d’une réponse spécifique. Des fois cette solution va à « gauche », parfois à « droite ». Ni de gauche ni de droite : ça veut dire que je n’ai pas de parti pris partisan dans mes analyses des problèmes de société.

L’Inquisition de notre nouvelle religion règne. Cette fois-ci, ce qui attend le suspect (par exemple Marine Le Pen, ici condamnée d’avance) est le bûcher moral et public. Car au nom de la « démocratie », nous faisons taire ceux qui ne pensent pas selon « notre » version de la « tolérance » et de la « démocratie ». Et ceux qu’on ne peut faire taire, on leur attache des étiquettes mortelles comme « extrême droite », « fasciste », etc.

Près de 100 % des politiciens du Canada ont refusé de rencontrer Marine Le Pen. Représentent-ils 100 % du peuple? Se le demander c’est y répondre. Les politiciens de tous les gros partis prouvent ainsi leur absence de rigueur intellectuelle, et leur soumission au « politiquement correct ». Ces « représentants du peuple » vont-ils avoir plus de courage quand il s’agira de prendre de graves décisions au nom de ce même peuple? J’en doute.

Le premier extrait présenté par Dussault, où on voit le cinéaste… Tout le monde s’est « spontanément » levé pour applaudir. J’avais l’impression de voir un discours de Staline en Union soviétique. À l’époque, il paraît que personne n’osait arrêter d’applaudir en dernier, par crainte des représailles. Semble-t-il que des gens s’évanouissaient. Je me sentais mal pour toute cette foule obligée de montrer son allégeance devant les caméras. Il devait y en avoir beaucoup qui se soient levés, mais qui au fond, ne supportaient pas le discours.

Marine-Le-Pen---le-bucher-intellectuel-à-la-téléC’était tellement mignon de voir tous ces « artistes » en « rébellion contre les idées reçues », se lever à l’unisson comme des moutons soumis à la religion toute-puissante de la bien-pensance. Ces mêmes moutons qui auraient fait la queue pour faire le salut nazi, ou se soumettre aux autorités religieuses, à une autre époque. Ils sont passés où, nos « artistes de la contestation »?

En passant, je ne suis pas « raciste ». J’ai moi-même des origines sud-américaines et des amis sur plusieurs continents. Ça ne m’empêche pas de penser que la culture d’ici doit être protégée. Le Québec doit rester le Québec! Tout comme les Kurdes doivent rester des Kurdes, l’Europe doit rester l’Europe, les Chinois doivent rester des Chinois. Vouloir rester soi-même, ce n’est pas détester l’autre.

Je ne supporte pas Marine Le Pen sur tout, mais je la supporte en partie. Elle amène un débat intéressant et brûlant de pertinence. Et si elle continue de parler avec des mots aussi bien choisis, je ne me gênerai pas pour les partager. Tant pis si pour ça je suis détesté.

Il paraît que d’écrire ce genre d’article nuit à ma « carrière d’artiste ». Si ce n’est pas du terrorisme intellectuel que nous vivons en Occident… Si ce n’est pas une terreur idéologique… je me demande ce que c’est!

Je termine sur ces mots :

Ne vous sentez pas coupable d’avoir des valeurs, une histoire, une culture, des croyances. N’ayez pas peur d’être vous-mêmes. Ne plus être soi-même, c’est mourir avant d’être mort. C’est la mort de l’âme. Et un peuple qui a honte d’être lui-même, est un peuple qui bientôt disparaîtra.

Fièrement signé,

Wali (un « raciste » qui a des origines en partie latines et qui adore les Afghans, les Kurdes et qui a au moins essayé de les aider de manière concrète, contrairement à certains moralisateurs)

FV

NOUVELLE FRAÎCHE – début de la reconquête de Mossoul annoncée

Nouvelle fraîche

L’offensive pour la reprise de Mossoul serait commencée, à ce qu’il paraît. Mossoul est gardée par l’État islamique depuis des années. C’est la deuxième ville d’Irak.

Mon analyse :

J’ai bien hâte de voir si l’EI est à ce point effrité et faible. D’après moi la conquête de Mossoul prendra des mois, peut-être même le reste de 2016. Je ne crois pas qu’il s’agira d’un « blitzkrieg* ».

Reste aussi à confirmer si cette opération n’est pas un « show de boucane » (fumée, pour nos cousins français). Il est possible que la reconquête débute par une série d’attaques limitées en périphérie, afin de donner un « dernier avertissement » aux combattants ennemis et leur permettre de s’enfuir. Dans ce cas, il faut s’attendre à une reconquête volontairement lente et délibérée.

Tikrit, reprise en 2015, était un cas semblable, mais plus petit. Ça a pris des mois, mais à l’époque les forces irakiennes étaient moins confiantes en elles-mêmes. Ramadi a été rapidement reprise en décembre 2015, mais l’EI avait une ligne de retraite vers la Syrie. Avec Mossoul, l’EI n’a pas de ligne de retraite claire. Et ceux qui vont libérer la ville sont en grande partie des milices chiites, qui détestent l’EI plus qu’un Parisien ou Bruxellois enragé (l’EI faisait sauter des mosquées chiites sur ses territoires).

Même les plus lâches des fanatiques de l’EI n’auront d’autre choix que de se battre jusqu’à la mort. Je crois que ce sera une grosse bataille. Les Kurdes seront plutôt tenus à l’écart, pour des raisons politiques. De toute façon les Kurdes ne sont pas intéressés à verser de sang pour reprendre des villes arabes.

Une fois Mossoul reprise, la bataille pour « Berlin » commencera (Raqqa et Euphrate, bastions de l’EI en Syrie). La suite? Je prédis que des milliers de fanatiques entraînés essayeront de joindre l’Europe ou la Libye.

  • terme allemand: guerre éclair

FV
W

Irak: les forces armées lancent l’opération pour la reprise de Mossoul

Des gens vont mourir, mais ne le savent pas encore!

debut_article2Des gens ont regardé les images des attentats de Bruxelles. Ils ont trouvé ça « horrible ». Mais ce qu’il y a de certain, selon ces gens, c’est que « la violence n’arrête jamais la violence ». Jamais! La guerre, « c’est mal ». Les armées « ne devraient pas exister. À bas la violence et l’extrémisme! Soyons tolérants. »

Ce que ces spectateurs ne savent pas encore, c’est que ce sont eux les prochaines victimes d’un attentat. Ces personnes vont bientôt mourir. Ça s’en vient. Leur avenir, il est inexistant. Ou plutôt, leur avenir se résume à payer leurs dettes pendant quelques mois. Le compte à rebours est entamé.

Et puis, un bon jour, ça arrivera. Les chanceux mourront sur le coup, secoués violemment comme des poupées téléportées dans un ouragan d’acier et de béton. Un flash de caméra.

Les moins chanceux auront le temps de réaliser ce qui vient d’arriver. Ces victimes verront leurs jambes déchiquetées comme de la viande de boucher. Les jambes ne réagiront plus. Elles traîneront comme des poids mous, laissant une traînée comparable à celle d’un pinceau ensanglanté. « C’est vraiment mon sang que je vois? se demandera intérieurement une de ces victimes. Et ces jambes? Ce sont les miennes? »

Ces victimes n’entendront presque plus rien. Leurs tympans seront perforés. Et puis, une minute plus tard, sur un fond de bruits assourdis, la vision s’obscurcira. La périphérie de la vision se couvrira de bourdonnements colorés. C’est l’état de choc. La victime tremblera comme si elle était baignée dans un bain glacé.

Aux alentours, étrangement, tout sera si calme. Les agents de sécurité (ceux en vie) seront déjà partis. Même chose avec la foule: tous auront d’abord sauvé leur propre peau. Ce qui est logique, car il est possible que d’autres bombes soient placées.

Des-gens-vont-mourirC’est alors que les membres de la victime ne réagiront plus. Le bourdonnement de la vision se rétrécira, jusqu’à devenir un tunnel. Le tunnel deviendra de plus en plus flou. Le cou et la tête deviendront de plus en plus lourds, jusqu’à ce qu’ils tombent, sans avertir. La tête cognera contre le sol, mais la victime ne sentira rien. L’ouïe (ou ce qu’il en reste) disparaîtra en dernier. Et ça en sera fait. Ça se terminera comme ça.

Dans les heures qui auront passé, les gens apprendront la nouvelle à la télévision. Les gens trouveront ça « horrible ». Mais ces gens se diront : « la violence n’est jamais la solution. »

« Vite, allons tous changer notre photo de profil. Montrons notre soutien face à l’extrémisme. »

FV
W

Les fleurs n’arrêteront pas les éclats des bombes

debut_article2Tout le monde est au courant de la nouvelle des attentats en Belgique. Nos gouvernements « condamnent vigoureusement », bien sûr. De la même manière que notre « fumeur préféré » qui est « déterminé à arrêter de fumer »… jusqu’à la prochaine rechute.

Condamner n’arrête rien. Condamner, c’est avouer notre échec. Il ne faut pas condamner, il faut arrêter!

Il y a quelques semaines, des gens disaient que je faisais de l’incitation à la haine. Aujourd’hui, je suis celui qui a bien fait de « combattre le fanatisme ». Dans une semaine, je serai de nouveau quelqu’un que certains condamneront.

En Belgique, des gens déposent des fleurs. Mais les pétales des fleurs déposées n’arrêtent pas les éclats des bombes.

Les fleurs, les chandelles, les lampions, l’amour du prochain… toutes ces choses préviennent (parfois) le terrorisme. Mais cela ne l’empêche pas, ultimement. Les gens oublient qu’une lumière, même forte, ne peut pas éclairer un abîme trop profond. Il y aura toujours des êtres diaboliques qui voudront s’en prendre à de simples citoyens, simplement parce que ces citoyens sont nés dans un pays quelconque.

Attentat-Belgique-22-mars-2016En Belgique, des musiciens jouent du violon.

À ce stade-ci, la seule mélodie qui peut arrêter ces fanatiques, ce sont les percussions diaboliques des bombes. Que celui qui a une autre solution se lève et aille nous montrer sur le terrain. Allons jouer du violon et déposer des fleurs.

J’adore les violons. J’aime les fleurs. Mais les violons, les fleurs… guérissent le coeur des victimes, mais ne peuvent changer le cœur de pierre des fanatiques. Et encore moins arrêter leur main meurtrière.

FV
W

Le Kurdistan est déjà libre!

debut_article2Aujourd’hui est la fête nationale du Kurdistan. Si vous regardez le drapeau kurde, vous verrez un soleil à 21 pointes. Comme pour le 21 mars! J’aurais aimé que le soleil ait 22 pointes. Ça aurait été encore mieux (pour ceux qui ne le savent pas, j’ai été au Royal 22e Régiment).

Les Kurdes sont les seuls adversaires sérieux faisant face à l’État islamique. Ils manquent d’armes, ils manquent de munitions. Leurs quelques véhicules blindés tombent en ruines. Leurs armes ont des optiques souvent moins bonnes que des jouets achetés dans une quincaillerie. Malgré cela, ils sont la hantise des fanatiques islamiques.

Le Kurdistan n’est pas encore un pays. Les Kurdes ne sont pas encore libres. Mais ils ont déjà donné la liberté à une partie du monde. Pour des considérations politiques, nous les avons si souvent abandonnés, mais eux n’abandonnent pas.

PLH-20150910-115502-420Aujourd’hui, pensons aux Kurdes. Ils ne sont pas encore un pays officiel. Ils ne sont pas encore libres. Mais la liberté n’attend pas la permission des bourreaux. Même enchaîné, un homme peut décider d’être un homme libre!

Il n’y a d’ailleurs que les hommes libres qu’on doive enchaîner.

Pour moi, le Kurdistan est déjà un pays. Un pays enchaîné, mais un pays quand même.

FV
W

L’exemple parfait du genre de situation qu’un militaire ou policier peut vivre…

debut_article2L’exemple parfait du genre de situation qu’un militaire ou policier peut vivre…

Cliquez ici pour le vidéo.

À première vue l’homme lève les mains dans les airs pour se rendre. Mais si vous êtes attentif, vous verrez que l’homme semble ensuite mettre une de ses mains dans sa poche droite. Est-ce pour prendre une arme? Avec le seul vidéo, on ne peut pas le savoir.

Est-il possible que l’homme ne soit pas armé, mais qu’il soit simplement frustré? Sa femme l’a peut-être quitté il y a une heure… peut-être vient-il de faire faillite. Il est écoeuré par la vie. Le fait de « challenger » la police le fait sentir bien pour quelques secondes.

Le premier policier qui a tiré: peut-être avait-il été impliqué dans des incidents dangereux, récemment. Peut-être que la scène se passe dans un quartier dangereux. L’homme avait peut-être des antécédents. Peut-être était-il en délit de fuite. Le fait qu’il y a plusieurs policiers m’indique que l’homme devait avoir fait autre chose avant.

Les policiers qui ont tiré par la suite: ils se sont peut-être dit, sous le stress : « Si un autre policier a tiré, ça doit être parce que c’est ce qu’il faut faire. »

Facile de juger dans le confort de notre foyer, quand notre vie À NOUS n’est pas en danger.

Je ne juge pas, je ne fais que donner des possibilités.

FV
W

(source du vidéo non identifiée)