Annuler, ou ne pas annuler?

avatar_aout_2019

«Devons-nous annuler?»

Là était toute la question.

Une tempête se préparait. Elle provenait des mers du nord et menaçait tous les plans. Des monsieurs, incluant des politiciens importants, se sont réunies dans une salle. Il fallait prendre une décision. Devions-nous annuler? Le risque était grand. Le sort de pays en dépendait. Annuler, ou ne pas annuler?

«On y va! On n’annule pas!», a déclaré un homme important. L’histoire venait de s’écrire. Le lendemain, malgré la pluie, des centaines de milliers de soldats prenaient d’assaut la Normandie tenue par les soldats allemands. La pluie ne les aurait jamais empêchés. Leur confort, ils n’en avaient rien à foutre! Mais la pluie empêchait, entre autres, l’utilisation de l’aviation, essentielle pour une victoire.

Annuler l’Halloween pour quelques pluies et bourrasques de vent. On est rendus là! Aussi ridicule que ça puisse paraître! Ça ne présage rien de bon pour la suite!

Deux époques. Deux mentalités et réalités différentes!

Nous sommes des peuples de mous! Nous sommes des parents mous! Je peux vous dire qu’on ne mériterait pas qu’une armée débarque pour nous sauver!

FV
W

Vidéos de l’assaut contre le chef de l’EI

avatar_aout_2019

Les premiers vidéos de l’assaut contre le chef de l’État islamique viennent d’être dévoilés. À rappeler que ce chef était entouré d’enfants, comme le faisaient plusieurs talibans.

Quel honneur que ce fut d’avoir contribué à la défaite de cet empire islamique maléfique! Mais ne soyons pas naïfs… nous sommes en pleine guerre mondiale contre les radicaux islamiques. Les braises que nous piétinons aujourd’hui se rallumeront demain! Il faudra encore les piétiner, encore et encore, jusqu’à ce qu’un jour, peut-être, enfin, les fleurs de la paix poussent sur ces terres blessées.

FV
W

https://www.cnn.com/videos/politics/2019/10/30/baghdadi-raid-video-release-syria-sot-vpx.cnn

Le chef de l’EI tué!

avatar_aout_2019

La rapace islamique radicale ressemble à un cancer : il faut parfois plusieurs opérations pour s’assurer que la tumeur soit vraiment disparue.

Le chef de l’État islamique a été tué. Sa mort a déjà été annoncée plusieurs fois au fil des années. Mais cette fois-ci est probablement la bonne, car des soldats sur le terrain ont confirmé la chose. C’est différent d’une frappe aérienne lointaine et confirmée par des sources plus ou moins fiables.

L’Occident est peut-être rendu mou, mais quand il se fâche, il peut tuer ses ennemis n’importe où !

Je suis fier d’avoir contribué, aux côtés de soldats des quatre coins de la planète, à la défaite militaire des fanatiques islamiques.

Nous avons gagné cette bataille. D’autres viendront bientôt !

FV
W

https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201910/27/01-5247144-donald-trump-confirme-la-mort-du-chef-de-lei-dans-une-operation-americaine.php

Jour du Souvenir : nous étions tous une honte!

avatar_aout_2019

On va se dire les vraies affaires… si les soldats morts de la Première Guerre pouvaient parler, plusieurs nous diraient ceci :

« Arrêtez de me glorifier, moi, ancien soldat au front ! Je suis une honte ! Nous étions tous une honte ! Cette première guerre était une honte !

« Il n’y a pas de quoi être fier de la Première Guerre mondiale. Ne portez pas le coquelicot rouge comme un signe de fierté ! Portez le coquelicot comme un rappel de cette énorme erreur humaine qu’a été la Première Guerre mondiale !

« Cette guerre était stupide. Nous étions stupides. J’étais stupide !

« Nous étions Continuer la lecture “Jour du Souvenir : nous étions tous une honte!”

Un soldat vous dit…

avatar_aout_2019

Comme soldat, je vous dis ceci : allez votez, mes chers concitoyens!

Avant de vous rendre à l’urne et de voter, imaginez vous une rangée de soldats venant d’époques différentes. Certains sont blessés, d’autres sont morts. Tous vous disent ceci : c’est pour que tu puisses voter que nous avons combattu.

En revenant de voter, vous revoyez la haie d’honneur de soldats. Ils portent des uniformes sales, déchirés et couverts de sang. Certains ont été officiers, d’autres révolutionnaires ou résistants. Ils vous disent tous ceci : voter n’est que le début! Il faut continuer le combat!

FV
W

Pas un nouveau parti, mais un nouveau système!

avatar_aout_2019

Ce n’est pas un nouveau parti qu’il nous faut, mais une nouvelle démocratie!

«Si tu votes pour tel ou tel parti, tu sera la cause du problème! Il faut voter stratégique.»

On entend ce genre de parole presque chaque jour, pendant les élections.

Arrêtons de nous attaquer entre nous! Ne laissons pas ce système non-démocratique nous diviser! Ceux qui votent pour des partis différents, mais semblables, ne sont pas des ennemis! Le système est l’ennemi!

C’est la raison pourquoi je ne fais pas la promotion d’un seul parti. Exigeons non pas un nouveau parti, mais une nouvelle démocratie!

La démocratie est ce qui se passe entre les élections. Une fausse démocratie se contente de nous donner le minuscule pouvoir de choisir entre quelques partis, une fois aux quatre ans.

La démocratie est bien plus qu’avoir à choisir entre quelques partis!

FV
W

Que le plus fort gagne!

avatar_aout_2019

Imaginez : vous voulez que, disons, le Québec se sépare, et pour cela on vous met en prison. Pas un an, mais plus d’une décennie.

C’est ce qui arrive en Espagne avec l’emprisonnement des indépendantistes catalans(ou «séparatistes», selon vos opinions). Si vous vous rappelez, les forces de l’ordre avaient même utitlisé la violence contre des foules remplies de grands-mères. Leur «crime»? Aller voter dans un référendum «illégal»(selon le gouvernement central, bien entendu). On ne parle ici pas d’une dictature comme la Chine ou la Turquie, mais d’une supposée démocratie moderne, de l’Espagne.

La question n’est pas de savoir si la Catalogne doit, oui ou non, se séparer. Ce qui m’inquiète est l’utilisation de la répression armée pour écraser un projet politique non violent.

En utilisant une telle répression violente, nous envoyons un message clair : désormais, les actions pacifiques seront réprimées et la violence seule décidera de l’avenir des peuples dits «démocratiques».

Est-ce vraiment ce que nous voulons dans nos démocraties fragiles? Si oui, nous jouons à un jeu dangereux. L’histoire humaine nous le rappelle! Nous vivons dans un monde qui change vite. Il se pourrait que cette «loi du plus fort» se retourne contre nous. Le plus fort d’aujourd’hui pourrait être le plus faible de demain. Celui qui frappe aujourd’hui pourrait être celui qu’on frappe demain. Celui qui met les menottes aujourd’hui pourrait être celui qui demain sera menotté.

Avant la Seconde Guerre mondiale, des pays comme la France, la Belgique et l’Angleterre utilisaient la violence contre des populations vivant dans des colonies. Même la Pologne s’en prenait aux minorités allemandes sur son territoire. Des années plus tard, les bottes nazies écrasaient Paris, Bruxelles et Varsovie, et les bombes aériennes tuaient des familles à Londres. Le monde semblait enfin comprendre et ressentir à quel point la violence est laide et destructrice.

Nous récoltons ce que nous semons, tôt ou tard. Ainsi en est-il dans l’univers, où chaque action est accompagnée d’une réaction.

Faisons bien attention de ne plus ouvrir la porte de la violence. La violence est tel un monstre qui adore se retourner et dévorer son ancien maître.

FV
W

L’arme de destruction massive du Canada

avatar_aout_2019

Je vais vous dire un petit secret…

Vous voulez que le Québec devienne un pays? Faites en sorte que Trudeau redevienne premier ministre! Trudeau est l’arme de destruction massive du Canada. Trudeau est l’arme secrète des indépendantistes!

Pour mettre Trudeau au pouvoir, vous avez deux choix : soit vous votez directement pour Trudeau afin d’accélérer l’effet nocif du venin, soit vous votez pour un parti politique qui est certain de ne pas gagner les élections.

En faisant cela, voici ce qui risque d’arriver…

– Trudeau pèsera sur l’accélerateur de l’immigration de masse, ce qui Continuer la lecture “L’arme de destruction massive du Canada”

Les Kurdes… encore!

avatar_aout_2019

Les Kurdes sont abandonnés, encore une fois.

Les Kurdes sont attaqués, encore une fois.

Mais les Kurdes survivront, encore une fois.

Ils ont traversés les siècles sans nous. Ils traverseront les attaques turques sans nous.

Nos larmes, ils n’en ont pas besoin. Ce sont nos armes qu’ils voudraient.

Mais dans ce monde de plus en plus égoiste, même des larmes, c’est beaucoup demandé. L’indifférence est le pire ennemi de la liberté.

Vive le Kurdistan libre!

FV
W