Vous n’êtes pas des chochotes de villes parfumées

Partager ceci :

DSCN0615Imaginez-vous ceci…

Vous êtes un bon soldat. Vous êtes au gym toute la journée. Vous ne faites que vous entraîner. Vous avez presque la forme physique d’un athlète prêt pour les olympiques.

Si c’est votre cas : vous faites erreur !

L’entraînement physique n’est qu’un seul aspect des aptitudes du soldat ou du combattant volontaire. C’est un aspect important, mais ce n’est pas la seule chose importante.

Tout le temps que vous passez en trop au gym, vous ne le passez pas au champ de tir, à pratiquer la navigation, ou à lire sur le pays de l’ennemi. Pour tout ce temps que vous passez à vous gonfler un peu plus les biceps, vous sacrifiez vos aptitudes de camouflage ou de repérage de l’ennemi. Tout ce temps que vous dépensez pour avoir de beaux trapèzes pour les cocottes du « smoke pit » du bar du coin, vous ne les passez pas à maîtriser l’art de naviguer de nuit dans des marécages. Je vous laisse deviner qui, entre le gars aux beaux trapèzes et entouré de filles, et celui qui passe ses nuits entouré de moustiques, gagnera la prochaine guerre. À armes égales, sans support aérien. Vous connaissez déjà la réponse.

Les soldats qui sont constamment au gym sont semblables à des pilotes de Formule 1 qui ne feraient que frotter et ajuster leur voiture, sans se pratiquer. Oui, en apparence, cette voiture sera performante. Sa mécanique sera en ordre. Mais quand viendra le temps de faire autre chose que bien paraître, le pilote perdra la course.

Faire quelque chose, c’est décider de ne pas faire d’autres choses. Et dans ce cas, ces autres choses sont se préparer à gagner la prochaine guerre.

Vous êtes des combattants, pas des chochottes de ville parfumées.

(Ce texte fait partie d’une série sur les combattants volontaires : http://torchsword.org/fr/category/combattant_volontaire )

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *