pirate_somalie

Les gens étaient sur une croisière de luxe, près de l’Afrique. Et puis il y a eu une alerte : des pirates approchaient! Ils venaient de Somalie et voulaient monter à bord du navire.

Le problème est que le navire de croisière n’avait pas de garde armée. Les pirates approchaient, à bord de leur petite embarcation à moteur. Comme c’est la procédure, le navire s’est mis à créer des vagues sur le côté. Les vagues étaient élevées, mais les pirates s’approchaient toujours!

De peine et de misère, le navire de croisière a mis les gaz, réussissant à aller plus vite que l’embarcation. Frustrés, les pirates se sont mis à tirer quelques coups de fusils d’assaut en direction de la croisière.

Après l’événement, le capitaine a fait une annonce générale : les passagers qui avaient des photos des pirates étaient encouragés à les amener à la salle des commandes, pour l’enquête. Le capitaine promettait une bouteille de champagne au courageux qui ramènerait ces précieuses photos.

À la surprise de l’équipage, les photos affluaient par dizaines. Il y en avait même trop! Cinq minutes après l’annonce, la demande a dû être annulée. Apparemment, durant l’attaque des pirates, les passagers américains s’étaient dépêchés d’aller sur leur balcon, pour photographier ce qui se passait.

On pourrait penser qu’en situation de danger mortel, les gens se mettent à l’abri, apeurés. Mais en fait, c’est souvent le contraire qui se passe, surtout quand le danger ne paraît pas si grave que cela (comme ici des pirates encore loin qui tirent plutôt mal). À la guerre, ce genre de situation arrive souvent. Et c’est dans ces événements plutôt ordinaires et même divertissants que les malheurs arrivent. Je l’ai souvent vu.

J’ai même entendu dire que lors de l’attentat d’Oklahoma City, beaucoup de victimes étaient des curieux qui s’étaient placés devant la fenêtre de leur bureau, après la première explosion.

La morale de l’histoire : comme soldat, combattant volontaire ou autre : méfiez-vous des menaces qui semblent «banales».

(Merci à ma copine de m’avoir conté l’histoire de la croisière)

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *