«Si les fanatiques étaient dans mon pays, je peux te jurer que je défendrais ma famille!»

Nombreux sont ceux qui disent cela. Mais… c’est tout simplement faux!

La vérité est que l’immense majorité des gens ont déjà peur de simplement perdre leur emploi et de ne pas pouvoir faire leurs paiements de voiture. Imaginez si c’était leur vie qui était en danger!

99 % des gens sont terriblement faciles à soumettre. Il n’y a que 1 % des gens qui sont vraiment prêts à résister, et encore là. Il y a peut-être un autre 2-3 % qui résisteraient, s’ils croyaient que le 1 % ait quelques chances de réussite.

Imaginez… un fanatique défonce votre porte, vous fout au sol et met une arme contre votre tête, le tout devant votre famille en panique, qui vous voit humilié comme un enfant en punition. Imaginez maintenant que derrière ce fanatique se trouve un «pick up» rempli d’hommes aux yeux remplis de haine et vidés d’humanité. Certains mesurent 6 pieds 4 et transportent des armes qu’un citoyen ordinaire ne pourrait même pas lever. Ces fanatiques s’en foutent de vos lois, de vos arguments, des pleurs de votre femme. Ils s’en foutent des conséquences. Ils n’ont rien à perdre. Au contraire! Ils croient même qu’en mourant, ils iront au paradis!

Imaginez que ces mêmes fanatiques viennent d’aller voir votre voisin, dont le cadavre, défiguré et humilié, traîne à la vue de tous dans le parc du quartier. Sa femme… personne ne sait ce qui lui est arrivé! À ce moment, les seuls qui pourraient vous aider, les autres citoyens, sont apeurés et soumis comme des moutons à l’abattoir. Certains ont même déjà commencé à collaborer avec vos agresseurs. C’était pourtant vos «amis», hier encore.

Imaginez maintenant que la seule armée qui puisse vous aider soit en fuite, à plusieurs heures de route de chez vous, et que la communauté internationale soit en train de «délibérer» sur votre région. Après des semaines de discussions et de conférences d’experts, cette même «communauté» décide d’envoyer un contingent d’observateurs… d’ici quelques mois!

Dans pareille situation, je peux vous assurer que les belles paroles s’envolent et que la grande majorité des gens n’osent même pas penser à se révolter, que ce soit sur le moment, ou après, une fois les fanatiques partis. Et savez-vous quoi? Ils ont raison!

Ce genre de situation est ce que vivent des gens innocents dans le monde entier, d’année en année. Syrie, Kurdistan, Afrique, Yémen, Afghanistan. Ce ne sont là que quelques exemples.

C’est pourquoi, en tant que pays en paix, et avec l’aide de nos alliés, il est de notre devoir d’envoyer nos meilleurs guerriers, et de sauver les pauvres innocents du monde entier.

Mais nous ne le faisons pas, sinon que bien timidement. C’est déshonorable.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *