Combat, le courage et convictions!

Un politicien n’est pas au service de son parti, mais de son pays!
Le peuple passe-avant la paye!

D’autres politiciens s’aplatissent comme des fourmis face au politiquement correct et au multiculturalisme radical.
D’autres politiciens font la pute pour être élus, changeant de parti comme on change de chemise.
D’autres politiciens agissent contre leur conscience, appliquant des lois impopulaires en pleine connaissance de cause.
D’autres politiciens reçoivent des pots-de-vin de la part des cartels communistes et autres groupes de pression.
D’autres politiciens pensent à leur pension de député, sans penser à la lourde charge qu’implique être un élu.

Ceux-là ont choisi le confort, la facilité et la lâcheté.

Pendant ce temps, Maxime a choisi le combat, le courage et les convictions! Et il n’est pas le seul. Il fondera un nouveau parti.

«Faire ce qui est bien, peu importe le prix!»

Foi et Combat
FV
W

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201808/23/01-5193996-maxime-bernier-quitte-les-conservateurs-pour-former-son-propre-parti.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *