Partager ceci :

rebaz_revolver_ligne_de_front

À l’époque, l’État islamique avait cet aura d’invincibilité diabolique. C’est alors que, comme d’autres, je me suis joint à ces braves combattants Kurdes, aidés par des soldats du monde entier. Ils n’étaient pas nombreux, mais ils ont suffit! Avec la puissance de feu procurée par l’aviation, les fanatiques islamiques ont pu être exterminés et tués.

J’ai alors compris que tout le monde avait peur des combattants de l’EI, sauf ceux qui étaient sur le terrain et les combattaient!

Aujourd’hui, l’État islamique n’est plus qu’un minuscule territoire de la taille de Montréal, mais sans grande ville. La plupart de ses combattants sont morts dans les batailles de Mossoul, Raqqa et autres défaites militaires. Ceux qui restent se trahissent entre eux. Le mois dernier, des combattants islamiques ont trahi leurs frères et ont tenté un coup afin de prendre le contrôle du peu de territoires qu’ils leur restent.

Ça vaut la peine de combattre!

FV
W

En Syrie, l’EI résiste dans son dernier réduit à l’assaut de forces arabo-kurdes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *