Cogner fort sur le ring VS parler fort sur la balance

Partager ceci :

GSP vs Bisping - echanges de regard avant le combatGeorges Saint-Pierre. On s’est assis à la même table à l’émission Tout le monde en parle. Lui se bât sur le ring. Moi, c’est sur le champ de bataille.

George Saint-Pierre représente bien l’attitude de bien des soldats canadiens que je connais : il est calme, humble et ne se laisse pas intimider par les grandes gueules qui essaient de l’intimider avant la bataille. Quand son adversaire essayait de lui faire peur, GSP gardait son attitude de gentleman. Il ne s’enflammait pas, ne s’emportait pas et n’essayait pas de dominer l’autre par l’intimidation.

Comme GSP, les soldats canadiens en ont vu passer, des ennemis qui faisaient peur, au fil de l’histoire. Mais comme GSP, les soldats canadiens aiment mieux cogner fort sur le ring, que parler fort sur la balance. Comme à la guerre, la seule chose qui compte n’est pas qui est debout sur la balance, mais qui restera debout sur le ring.

Mes respects, tout de même, à Bisping, qui préférait tomber sans connaissances que d’abandonner. Ça, c’est de l’esprit guerrier!
Je me souviens
FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *