Destruction à Fort McMurray – imaginons que ce soit causé par des fanatiques

debut_article2Fort McMurray, dans l’Ouest canadien, vit un début d’apocalypse. Le feu a détruit des milliers de maisons. Des personnes évacuent la ville en panique. Les stations-service n’ont plus d’essence. Des gens sont immobilisés sur les autoroutes congestionnées, par endroit elles-mêmes entourées de flammes. De l’essence doit être siphonnée à même les véhicules.

Les Forces canadiennes ont été appelées en renforts. Les pompiers, les policiers, les médecins, les infirmières sont débordés. Des ruines couvrent une ville autrefois prospère. Les biens personnels de ces réfugiés sont évaporés. Les souvenirs, les investissements, les biens accumulés au fil des décennies, voire des générations. Tout cela est réduit à néant.

Fort-McMurray---et-si-c'était-causé-par-des-fanatiquesC’est terrible, mais imaginons-nous que cette destruction soit volontairement causée par des fanatiques. Imaginons qu’en plus des maisons, ce soit des milliers de personnes qui soient capturées, tuées, torturées. Multiplions cela et étendons cette catastrophe locale à un pays entier. Bienvenue dans la réalité de millions d’êtres humains comme nous, dans le monde. Pour eux, les chanceux perdent tout, sauf leur vie et celle de leurs proches. Pour eux, il n’y a que les morts qui voient la fin de la guerre.

Tout le monde est d’accord que quand il s’agit de feux de forêt, il faut tout faire pour les arrêter. Je crois que nous devrions avoir le même réflexe quand il s’agit de catastrophes causées par des fanatiques au service des idéologies. Celui qui ne veut pas aider à éteindre le feu chez son voisin est peut-être le prochain à voir sa maison détruite.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *