En ce temps des Fêtes…

Si on gagne les guerres par les armes, on les prévient en étant une source de paix pour les autres. Qu’en cette veille de Noël, votre cœur redevienne celui d’un enfant. Un enfant qui s’émerveille devant un sapin lumineux, devant la neige qui tombe, devant l’ambiance festive. Un enfant qui ne pense pas petits tracas, car des tracas, nous en avons tous et en aurons tous.

te-2016-12-24Rappelons-nous que pour certains enfants, c’est leur dernier Noël. Rappelons-nous que pour certains enfants, c’est un autre Noël au front.

C’est pourquoi, faisons-nous le meilleur des cadeaux : permettons-nous de rester des enfants de temps en temps. Certains ne le peuvent déjà plus.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *