Être ni parano, ni nono

Il ne faut pas être parano, mais il ne faut pas être nono.

Être parano c’est penser que l’économie s’effondrera. Être nono c’est penser que tout redeviendra comme avant.

Être parano c’est penser que la moitié de la civilisation va disparaître. Être nono c’est de penser que le covid-19 n’est qu’une grippe.

Être parano c’est penser que le pays va se transformer en dictature et que l’armée va entrer dans les maisons. Être nono c’est penser que nos droits et libertés sont des choses acquises.

Être parano c’est avoir peur d’attraper le virus en regardant son ami marcher dans la rue. Être nono c’est aller prendre une bière chez son ami pendant le confinement.

Être parano c’est penser que le virus est un gigantesque complot mondial. Être nono c’est croire que tout le monde est gentil et que personne ne profitera de ce virus.

Bref, ne soyez ni parano, ni nono. Soyez simplement équilibrés. Soyez prudent mais ne paniquez pas. Soyez disciplinés mais ne vous empêchez pas d’aller prendre une marche. Lavez vos mains sans passer au lance-flamme les rampes d’escalier.

Discipline et jugement.

Ne soyez ni parano, ni nono.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *