Il ne faut pas trop aider

Je suis contre donner beaucoup d’argent en aide au Liban. Voici pourquoi…

Parfois, la meilleure façon d’aider est de ne pas aider. Il ne sert à rien de donner de l’argent à un itinérant ivrogne. Plutôt que de s’acheter de la nourriture, il s’achètera de la boisson !

La tragédie du Liban, l’effondrement de leur économie, l’explosion à Beyrouth… tout ceci prend en grande partie racine dans la corruption !

Le Liban est corrompu parce que TOUT le pays est corrompu, et non seulement quelques dirigeants. Dans plusieurs pays du monde, TOUT fonctionne par « contacts ». Pour avoir du travail ou un poste important, tu n’envoies pas de CV. Jamais ! Plutôt, tu fais des appels. Si tu es, disons, le beau-frère de la « bonne » personne, tu auras le travail. C’est comme ça que ça marche.

Le résultat : quand un pays fonctionne uniquement par « contacts » et presque pas au mérite, tout le pays finit par rouler « tout croche ». Au final, la société finit par avoir des centaines et des milliers de positions clés remplies par des gens incompétents ou carrément corrompus. Ça conduit à mille et unes tragédies, comme l’explosion d’un entrepôt d’explosif laissé en PLEINE VILLE pendant des années !

Les pays dits plus « modernes » sont corrompus, aussi. Ils le sont tout simplement moins.

Le Liban se sortira de ses problèmes quand ses citoyens en auront assez de la corruption à TOUS les niveaux. À LEUR niveau aussi ! Ceux qui aujourd’hui manifestent contre la corruption sont souvent ceux qui en font, à plus petite échelle.

Ce sont les Libanais qui devront régler ce problème de corruption entre eux, comme un ivrogne qui perd sa voiture après avoir trop bu.

Parfois, la meilleure façon d’aider est de ne pas aider. Il ne faut aider que ceux qui s’aident eux-mêmes. Aidons intelligemment.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *