Il nous faut être intolérant!

Le déploiement en Afghanistan était encore loin, mais s’en venait. J’étais curieux de connaître la culture de la région. Je me disais qu’en connaissant comment les gens de la place pensaient, j’allais être plus efficace comme soldat.

J’ai fait quelque recherche sur internet. Curieusement, je me suis retrouvé à parler à une étudiante pakistanaise vivant dans les régions tribales, là où les talibans s’organisaient pour semer le désordre en Afghanistan.

Je me rappelle encore de ce visage flou venant d’une vieille webcam. C’était tellement flou que je ne pouvais même pas voir le visage de ma correspondante. Je pouvais malgré tout distinguer la forme du voile. L’étudiante m’a raconté comme quoi elle était dans une université, mais que partout autour dans la ville et sa région, les islamiques radicaux régnaient.

–Ici, c’est très conservateur. Tu ne veux pas savoir comment c’est ici.

Contrairement à d’autres, l’étudiante semblait au courant de comment les choses se passaient ailleurs.

Et puis j’ai remarqué qu’au fil des conversations, l’étudiante regardait nerveusement autour, selon moi par peur d’être vue. Un peu plus loin dans les échanges, elle a subitement fermé la connexion.

Encore aujourd’hui, je n’ai aucune idée de ce qui est arrivé de cette femme. Où vit-elle aujourd’hui? Qu’est-ce qu’elle est devenue? Est-ce qu’elle a été tuée? Est-ce qu’elle vit misérablement, dans un village soumis à des pressions religieuses extrêmes?

Si nous ne voulons pas que notre propre pays devienne un endroit invivable où des idéologies radicales règnent, il faut faire quelque chose. Et ce quelque chose est ceci : être INTOLÉRANT envers ces mêmes idéologies!

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *