Ils voulaient jouer dans le parc, mais le parc est couvert de cadavres

Pensons-y! Pendant que nous vivons relativemeplh-20150713-063206-200nt en paix, des enfants comme ceux-ci entendent les bombes de la bataille de Mossoul. Les murs de la maison tremblent. Les yeux de leurs parents sont remplis de peur. Ils ne peuvent rien faire. Pour eux, les belles forêts du Canada sont semblables à des images d’une autre planète.

Ils ne demandaient qu’une vie normale. Ils voulaient aller à l’école. Mais l’école est détruite. Ils voulaient jouer dans le parc. Mais le parc est couvert de cadavres.

Leur monde n’est plus que ruine. Destruction. Désolation.

Nous sommes malgré tout chanceux, mes chers amis.

FV
W

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *