Je parachute 1000 Québécois, 100 Français, 1000 Allemands…

Scénario…

Je prends 1000 Québécois, 1000 Français, 1000 Allemands…

Je les fais immigrer en Arabie Saoudite. Après 10 ans, plus de la moitié parlent arabe.

Question : est-ce que ces milliers d’immigrants seront devenus des Arabes ?

Poser la question c’est y répondre ! Pour avoir été dans plusieurs pays du Moyen-Orient, je peux vous garantir que la réponse est NON ! Si vous en doutez, allez faire un tour dans ces pays. J’ai hâte de voir à quel point vous êtes « intégrés » quelques années plus tard (si vous êtes restés). Je vous promets un « clash » culturel comme vous n’en aurez jamais vécu. Promis ! Si vous pensez qu’aller à Cayo Coco c’est « visiter une autre culture », attachez votre tuque (ou turban) avec de la broche !

L’immigration n’est pas seulement une question de langue, mais de culture. On peut apprendre la langue d’un pays d’accueil, et s’adapter en public à la culture locale. Cela ne change rien au fait qu’une fois à la maison, on parlera notre ancienne langue, on écoutera nos propres émissions, on pratiquera notre religion et on éduquera nos enfants d’une certaine manière. Et on parle ici de ceux qui s’adaptent et ont du respect !

Et c’est très bien ainsi ! Nous sommes ce que nous sommes ! Notre culture à la naissance est ce qui nous définit ! Cette diversité à l’échelle MONDIALE est une chose voulue et bonne. On ne peut pas changer cela simplement en allant faire des cours de langue ou en payant notre épicerie !

N’écoutez pas ceux qui parlent d’immigration et rattachent tout à la langue ! Il faut être naïve pour penser que ce qui définit un peuple se réduit à une langue parlée ! La langue n’est que le symptôme le plus visible d’un problème d’immigration. Ce n’est que la pointe de l’iceberg. Mais ce n’est pas une preuve !

Foi et Combat
FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *