La censure gagne du terrain!

Partager ceci :

La censure gagne du terrain!

De plus en plus, quand je vais voir les commentaires dans les articles de grands médias ou de plus petits blogues, je remarque que les commentaires ont été désactivés. Surtout… quand le sujet est controversé, par exemple quand on parle de surtaxation ou d’immigration. On voit cette même censure dans les publications personnelles! Dans de simples publications facebook!

Oui! Oui! Je sais! Certains commentaires sont extrêmes, d’autres carrément stupides. Mais d’autres sont plus nuancés. Et soit dit en passant, être «radical» n’est pas en soi toujours mauvais. Certains problèmes requièrent même une solution dite «radicale».

En censurant la libre expression et les commentaires, nous nous enfonçons un peu plus vers de grands problèmes sociaux. Nous étouffons les frustrations collectives, pensant que cela suffira magiquement à rendre tout le monde content.

La censure est un aveu d’échec, car cela admet que ceux qu’on censure sont «irrécupérables» et qu’on ne doit même plus essayer de discuter avec eux, ni même de les écouter. Qu’est-ce que la censure, au fond? C’est quand on dit : «je veux même plus vous écouter». La censure précède l’affrontement ouvert, la polarisation, la non-écoute «réciproque».

C’est pourquoi je suis presque toujours pour la liberté d’expression, aussi choquante qu’elle puisse être. D’ailleurs, certains auront remarqué qu’ici, sur La Torche et l’Épée, tout le monde a le droit de parole!

Mettre le couvercle sur la marmite ne règle pas le problème : il ne fait que le retarder, jusqu’à ce que la marmite nous explose au visage. Tu ne veux pas que la marmite t’explose au visage? Règle la source du problème : le feu sous la marmite.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *