La Charte des Droits et Libertés n’a jamais été approuvée par le peuple!

Une personne croyante veut porter un couteau en public? Des gens veulent lui en empêcher, pour l’équité et la sécurité, mais d’autres répondront : «La Charte des Droits le permet, alors c’est ce qu’on doit faire.»
 
Des étrangers islamiques veulent foutre le bordel en portant des burkas en public? On veut les en empêcher? D’autres répondront : «La Charte le permet!»

 
Un village entier ne voudrait pas d’une mosquée, pour toute sorte de raisons, que ce village se ferait répondre : «Vous n’avez pas le choix, la Charte le dit.»
 
Pourtant, mes chers concitoyens, la Charte n’a JAMAIS été approuvée par le peuple! Jamais! Malgré cela, nous parlons de la Charte comme s’il s’agissait d’un texte sacré ayant la priorité sur tout le fonctionnement du pays. Et d’un point de vue légal, cette Charte a en effet la priorité sur n’importe quelle loi, même si elle était approuvée par une immense majorité de la population. Même si tout le Québec était pour une loi en particulier, cette loi pourrait comme par magie être effacée par la Charte.
 
En réalité, la Charte a été imposée par une loi et le gouvernement de l’époque. Des experts ont été consultés. Mais la population, elle, n’a pas eu son mot à dire, encore une fois. Ce qui fait de la Charte un document inachevé.
 
Cette même Charte a déjà été modifiée, toujours par les gouvernements, et sous l’impulsion de différents groupes de pression. Mais quand une volonté de changement est venue de la population, ces changements n’ont pas eu lieu.
 
Bien de mes concitoyens aimeraient que cette Charte établisse aussi les devoirs et responsabilités du citoyen. Personnellement, comme bien d’autres, je pense que cette Charte doit couler dans le béton, de manière inébranlable, la primauté de la culture d’accueil face aux politiques d’immigration.
 
Arrêtons de voir la Charte des Droits comme étant sacrée. Ce qu’il y a de sacré, ce sont les droits et libertés des peuples. Et non une Charte inachevée!
 
FV
W
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *