La conversation qu’on devrait avoir

En lisant ça, je me suis dit : « Ça doit être une fausse nouvelle tellement c’est exagéré. Une représentante d’un organisme féministe subventionné n’irait jamais jusque là. Ou bien c’est un complot, ou bien c’est une blague. »

C’était pourtant bien vrai !

Aujourd’hui, la présidente de la supposée Fédération des femmes du Québec a écrit :

« Les relations de couple hétérosexuel sont vraiment violentes. En plus, la grande majorité sont des relations basées sur la religion. Il est peut être temps d’avoir une conversation sur leur interdiction et abolition. »

C’est la même madame qui a lancé l’idée de la vasectomie des garçons à 18 ans. Vous avez bien lu ! Comme le faisaient les nazis avec leurs expériences médicales sur les détenus !

Le plus triste est que nous, citoyens, sommes forcés de payer des impôts pour payer ce clergé de bandits. Ces gens-là sont les fanatiques de la nouvelle religion, rien de moins !

Je vais vous dire le genre de conversation qu’on devrait avoir : interdire et foutre en prison les radicaux comme la supposée « présidente » des « femmes du Québec », saisir leurs comptes en banque et leurs pensions, et redistribuer les biens aux payeurs d’impôts.

Un jour, j’espère que ces fanatiques auront des procès !

FV
W

https://www.journaldemontreal.com/2020/01/28/un-nouveau-tweet-de-la-presidente-de-la-ffq-seme-la-controverse-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *