La route du milieu est la bonne

Je pourrais choisir un de ces deux chemins faciles…
 
– Soit je me mettrais à dire que les immigrants sont tous des idiots, des paresseux et que nous ne devons en accepter aucun.
 
– Soit je me mettrais à supporter le multiculturalisme extrême actuel, dans sa dangereuse naïveté.

 
Dans les deux cas, ce serait tellement facile! Les «mentions j’aime» s’accumuleraient. Oh que je me sentirais bien. Tout léger. J’aurais plein d’amis. Mais…
 
Mais ma conscience me tracasserait. Ce serait facile, mais faux! Car la vérité est sur la route du milieu, et non aux extrêmes! La vérité est qu’on peut être fier de sa culture, de ses traditions, sans rejeter les autres. La vérité est qu’on peut être un ami du monde, tout en étant un protecteur de sa propre identité. La vérité est qu’on peut être pour l’immigration, mais pour l’immigration intelligente, celle qui ne dilue pas graduellement la place du peuple d’accueil. La vérité est qu’on doit avoir une certaine immigration, mais qu’elle ne doit pas défigurer le paysage culturel du pays d’accueil. La vérité est que nous devons avoir des immigrants, mais pas trop, et des bons. La vérité est qu’on peut aider des réfugiés sans nécessairement leur donner un 2 en 1 avec une citoyenneté. Et la vérité est que dire ça na rien de mal, que ça devrait être parfaitement normal et accepté chez tous les peuples. La vérité est qu’on devrait pouvoir dire tout cela à un immigrant en face de nous, et qu’il nous réponde, lui aussi avec le sourire, que nous avons bien raison!

Ceux qui sont racistes ont tort! Ceux qui sont pour le multiculturalisme actuel ont tort! La vérité, mes chers amis, n’est pas toujours simple. Ou plutôt, la vérité n’est pas nécessairement la réponse la plus simple. Tout comme la meilleure route n’est pas nécessairement la plus courte.

Mais cette route que j’ai choisie est aussi la plus difficile. Mais c’est la bonne, et elle se résume à ceci : aimons le monde comme nous nous aimons nous-mêmes. Et n’ayons pas peur de dire qu’ici, ce sont nos traditions qui ont la priorité, et qu’ailleurs, ce sont les traditions d’ailleurs qui ont priorité. Disons-le à nous-mêmes. Répétons-nous-le. N’ayons pas honte. Interdisons-nous-le! Et surtout, disons-le aux autres. Gentiment, en souriant. Mais fermement.

(Pour des textes semblables sur le nouveau multiculturalisme qu’il nous faut : http://torchsword.org/fr/category/opinion/multiculturalisme-2-0/ )

FV
W

Note légale : ce texte n’est pas une incitation à la haine ou à une action illégale, mais une étude et une série de commentaires sur les sociétés d’hier et d’aujourd’hui. Les textes ne décrivent pas toujours les opinions de son auteur, mais se voient être l’écho d’autres opinions plus ou moins répandues. Tout comme les médias diffusent l’information qu’ils ont, certains textes sont des relais d’informations et d’opinions extérieures. Toute censure abusive sera considérée comme allant contre les Droits humains fondamentaux, donc la liberté d’expression. Toute diffamation, atteinte à la réputation et toute censure non justifiée ou abusive seront considérées dans un possible recours collectif futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *