Le fils à papa!

C’est l’histoire d’une famille riche autour d’une table pour le souper :

– Pour moi, l’argent n’est pas important ! de dire un jeune garçon, un verre de vin à la main. Ce n’est pas ce qui me définit ! On devrait s’en débarrasser !

– Tant mieux ! de répliquer le père. À partir de demain, j’arrête de mettre de l’argent dans ton compte en banque ! Tu vas payer ton loyer, ta voiture et ta nourriture ! Bonne chance !

C’est un peu ce qui arrive avec la crise du gaz propane, en ce moment au Québec. Il ne reste que quelques jours de réserve et bientôt les agriculteurs et les hôpitaux n’auront plus de ce précieux carburant !

Nous sommes tellement bons pour nous affubler de bons principes « écologiques » quand nous sommes assis autour d’une table, un verre de vin à la main. Mais la réalité est que collectivement, en ce moment, nous avons besoin du pétrole et des énergies fossiles comme le propane et le gaz naturel. Qu’on le veuille ou non ! En fait, sans pétrole, même les environnementalistes les plus fanatiques ne pourraient pas manifester comme ils le font : ils seraient trop occupés à simplement survivre ! Sans pétrole, il n’y aurait pas d’agriculture moderne. Le prix d’une chose simple comme un grain de maïs ou d’une tranche de pain serait énormément plus élevé ! C’est sans compter une multitude de choses qui disparaitraient, étant trop chères à produire et distribuer.

Plusieurs environnementalistes devraient donc arrêter d’utiliser un ton hautain face à l’industrie du pétrole. La vérité est que le jeune-homme parfois arrogant ne pourrait pas grand-chose sans le gros compte en banque de son papa !

Plus que jamais, avec cette petite crise, nous le voyons !

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *