Pourquoi les Américains considèrent les armes comme un droit presque sacré

Partager ceci :

Savez-vous pourquoi de nombreux Américains sont tellement attachés à leurs armes?

Parce qu’ils pensent que c’est un droit pour une population que d’avoir des armes.

Savez-vous pourquoi ils pensent que c’est un droit d’avoir des armes?

Parce qu’ils pensent que c’est le seul moyen pour la population de renverser une dictature qui veut les contrôler, si ça en vient jusque là.

N’oublions pas… Les États-Unis sont nés dans illégalité. Ca paraît difficile à croire : le pays le plus puissant au monde à un jour été un pays déclaré comme illégal.

À l’époque, les citoyens d’Amérique ne voulaient plus faire partie de l’Empire britannique. Mais ce même empire n’a pas écouté la population. Ce même empire a donc contraint la population à obéir, par la force armée. Et en faisant des crimes humains contre cette même population.

Des citoyens se sont donc soulevés et ont pris les armes. C’était les futurs premiers présidents. Des visages qu’on allait un jour transformer en statuts et monuments. Mais à l’époque, ces citoyens en quête de liberté n’étaient que des petits criminels qu’on cherchait à arrêter et à pendre sur la place publique.

Après des années de guerre contre l’empire occupant, les rebelles américains ont pu avoir leur pays.

Quand ils ont écrit leurs lois et leur constitution, une des premières choses que les Américains ont faites est d’inclure un point important : le droit inaliénable pour la population d’avoir des armes.

Ces mêmes chefs de gouvernement avaient tellement confiance d’avoir le support de la population, qu’ils leur a donné le droit d’avoir des armes pour résister contre, au besoin, le nouveau gouvernement en place et surtout, les gouvernements à venir. C’est ce qu’on appelle «le second amendement».

Voilà pourquoi les armes sont inscrites dans l’ADN des Américains. Sans armes, leur pays n’existerait tout simplement pas! Leur liberté n’existerait pas! En fait, le nom même «États-Unis» n’existerait pas!

Aujourd’hui, de nombreux Américains croient en leur droit fondamental d’avoir des armes. Ces citoyens voient cela comme une «assurance-liberté» contre un État totalitaire, que cet État soit imposé de l’intérieur ou de l’extérieur. Pour les convaincre qu’ils n’ont pas raison, vois devez les convaincre que pour l’éternité, les gouvernements feront la volonté de la population et n’utiliseront JAMAIS la répression armée contre cette même population.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *