Pressions de groupes islamiques pour bannir les armes à feu

Partager ceci :

« On veut seulement un registre », disaient il y a quelques semaines et mois.

Mais voilà que d’autres pressions se font déjà sentir pour continuer de bannir d’autres types d’armes. Cette fois-ci la demande de désarmer la population se fait par des groupes musulmans. Certains groupes islamiques sont d’ailleurs financés secrètement par des pays islamiques radicales comme l’Arabie saoudite. Je n’invente rien, les enquêtes sont là pour le démontrer. Il faut être naïf et vivre dans une bulle pour ne pas admettre cette réalité.

Petit à petit, l’étau se resserre.

« On veut seulement bannir certaines armes », vont-ils dire.

Mensonge ! Si c’était seulement un Registre qu’ils voulaient, une loi pourrait être rapidement votée afin d’AU MOINS GARANTIR les actuels propriétaires. Pourtant, aucune garantie n’est donnée !

À la moindre occasion, au moindre crime commis par un citoyen n’importe où dans le monde, d’autres armes seront bannies et les propriétaires d’armes à feu seront transformés en criminels. Jusqu’au jour où les propriétaires, écœurés et subissant la répression, n’auront plus d’armes. À ce moment, le but sera atteint. Seuls les citoyens ordinaires n’auront plus d’armes. Les seuls qui seront armés seront les criminels, les terroristes, les États et les groupes armés à l’extérieur du pays. Je connais trop bien l’histoire de la répression armée pour penser que les malheurs n’arriveront plus !

Ne nous laissons pas faire !
Seul un peuple armé est un peuple libre !

FV
W

https://www.lapresse.ca/actualites/national/201903/27/01-5219744-controle-des-armes-a-feu-trudeau-invite-a-suivre-lexemple-de-la-nouvelle-zelande.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *