Robert est une sorcière

«Vous êtes une sorcière, vous irez au bûcher.»

Si vous aviez le malheur d’entendre ça lors de l’Inquisition religieuse du moyen-âge, vous étiez cuit. Vous aviez beau vous défendre, supplier, ou vous excuser… les chances sont que vous alliez vous faire arrêter et vous faire brûler vivant sur le bûcher, au grand plaisir de ces fanatiques religieux qui allaient à l’encontre même des principes chrétiens qu’ils disaient pourtant défendre.

Aujourd’hui, dans plusieurs grandes villes, c’est un peu la même chose : si vous avez le malheur de recevoir l’étiquette «extrême-droite» ou simplement «de droite», vous êtes fini. Vous n’irez pas sur le bûcher physique, mais sur le bûcher de l’exclusion sociale. Au grand plaisir de cette gauche radicale qui pourtant dit défendre la «liberté» et la «justice».

Les pièces de théâtre de Robert Lepage n’ont pas plu au clergé radical de la Gauche. Maintenant, tous ses projets se font bloquer, les uns après les autres. Il est tombé du mauvais côté. Il n’y a plus de discussion possible, ni négociation. Le clergé a tranché : Robert Lepage est une méchante sorcière. C’est pour lui trop tard.

Les fanatiques, qu’ils soient de gauche, de droite, religieux, communistes ou athées… ils sont, au fond, de la même race : celle des dogmatiques dangereux.

Foi et Combat
FV
O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *