Sortons le scalpel! Tuons les terroristes!

debut_article2Op Spartacus

Cette semaine, au moins 6 Canadiens, dont 4 Québécois de la région de Québec, ont été tués dans un attentat terroriste en Afrique. Leur crime : être allés aider, avoir été des travailleurs humanitaires.

C’est sans compter l’autre Québécois mort cette semaine sous les armes des terroristes, en Indonésie. Il était, paraît-il, un pionnier de l’audioprothèse, ayant dans le passé ouvert plusieurs centres.

Quelle tristesse! Tout ce talent, cette bonne volonté… gâchés! Combien de personnes ne pourront plus bénéficier des soins du spécialiste? Quelle autre école ne sera pas repeinturée par cette famille?

Source : LaPresse.Je suis allé en Afghanistan, sur les routes les plus dangereuses au monde à l’époque. Comme vous savez, je suis aussi allé au Kurdistan, combattre contre l’État islamique.

Les endroits où je suis allé sont bien plus dangereux qu’un café à Paris ou dans une grande ville d’Afrique. Pourtant, je suis en vie et ces travailleurs humanitaires sont morts. Pourquoi?

Ils n’étaient pas armés, et je l’étais! Une partie de ma vie a été occupée à voyager à différents endroits du monde, afin d’aller trouver et exterminer la vermine au fond de leurs cachettes. Et ça marche!

Certains pourraient me dire : « Oui, mais il y aura toujours des terroristes. Quand un est tué, un autre reprend sa place. »

Montage photo par Radio-Canada.Ce à quoi je réponds : il y aura toujours des maladies. Est-ce une raison pour fermer les hôpitaux? Devrions-nous congédier tous les médecins? Après tout, chaque maladie sera toujours remplacée par une autre.

Le travail humanitaire de ces Canadiens est né des intentions les plus nobles. Mais ne soyons pas naïfs : pour une certaine vermine décidée à tuer d’autres humains venus les aider, il n’y a aucun autre remède que la violence, le sang, et la mort, et la destruction.

Tuons-les! Au nom de ceux qui méritent de vivre! Au nom des vrais êtres humains.

FV
W

Image_pour_article-4-2016-01-17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *