Un mur raciste?

« C’est tellement raciste ce mur que veut faire Trump », peut-on entendre dans beaucoup d’émissions ou commentaires à la télé. À entendre ces émissions, on a l’impression que tout le monde pense de la même manière.

Ce n’est pas une question de racisme, c’est une question de faire respecter une limite appelée « frontière ». Le problème est assez simple, messieurs mesdames de la gauche bien-pensante : il y a une frontière entre les États-Unis et le Mexique, et des gens se fichent de cette limite et traversent quand même. Ils s’installent ensuite illégalement dans le pays en question, sans l’accord des citoyens ou du gouvernement.

TE-2017-01-26Si personne ne traversait illégalement, il serait inutile de mettre un mur. Sauf que là, il y a des gens qui traversent. Et beaucoup. Pendant ce temps, ceux qui traversent légalement doivent attendre. Voilà. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Comme disait Trump : « On a un pays ou on n’en a pas. Un pays sans frontières n’est pas un pays. »

Ce serait bien d’avoir des débats intelligents et non des discours de propagande, pour une fois.

FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *