Une ville parachutée par année

En ce moment, au Québec, année après année, il y a 50 000 immigrants de plus.
 
Pour vous donner une idée, c’est comme si on ajoutait une ville moyenne uniquement composée d’immigrants, année après année après année. Des villes comme Shawinigan, Mascouche, Rimouski, Valleyfield, Châteauguay, Blainville. En fait, ces villes comptent moins que 50 000 habitants ! Et imaginez maintenant que ces viles fassent plus d’enfants que les autres villes de la société d’accueil !

 
Je vais être franc avec vous : la majorité de ces immigrants sont de bonnes personnes. Ce sont des humains. Là n’est pas la question. Le problème est que ces immigrants, pour la plupart, conserveront leur ancienne culture, ce qui est compréhensible. Mais ça n’empêche pas que tout ceci causera des problèmes sociaux graves !
 
Année après année, c’est comme si on parachutait une nouvelle ville d’immigrants au Québec. Ces immigrants s’ajoutent à ceux déjà présents, dont plusieurs ne vivent pas selon la culture d’accueil, mais selon leur ancienne culture. D’ailleurs, l’immense majorité de ces immigrants votent pour des partis politiques différents que ceux des Québécois de culture. Et savez-vous quoi ? Les gouvernements en place veulent encore plus d’immigrants. Ces mêmes gouvernements qui ne seraient pas au pouvoir sans justement le vote des immigrants. Les statistiques sont là, allez les voir !
 
C’est écrit dans le ciel que nous nous dirigeons vers des problèmes sociaux et politiques profonds.
 
Pensez-vous vraiment que nous serons maîtres chez nous dans 10-20-30 ans ? Si vous le croyez, soit vous êtes naïf, soit vous êtes complice !
 
Foi et Combat
FV
W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *